Louis Fournier présente
Virieu en Dauphiné

 

Accueil Journal de Bord...

Virieu en Dauphiné Accès

Les Artistes Les Livres

Virieu en Cartes-postales

Histoire de nos maisons

Galoches (Lieu de mémoire)

Commerces anciens

Orgue dans l'église

Place du Trêve

Distillerie

Château de Virieu

Château de Pupetières

Vidéos Liens Divers

Galeries des Visuels

Revue de Presse

Contact Livre d'Or

 

 

 

Maison_Chapelle

Maisons de Virieu

Nos maisons ont une histoire...

 

La vieille chapelle.

Il est un édifice qui interpelle les visiteurs du village de Virieu, et qui les laisse dans l’expectative d’une réponse lorsqu’ils interrogent les Viriaquois sur l’origine d’un porche dominant le village.

 

Exactement un siècle après la Révolution, la France connaîtra une période de grande ferveur religieuse. En avril 1893, une certaine Madame Abel, propriétaire d’un coteau dominant le village de Virieu décide avec le curé Émile Perra de faire élever  une chapelle.

 

C’est en mars 1895, que l’entrepreneur local Commandeur sollicitera auprès de la Sous-préfecture l’autorisation de faire les travaux de cet édifice et dans le courant de l’été la chapelle sera édifiée. L’autorisation d’ouvrir un lieu de culte sera accordée par un courrier du Ministre des cultes le vingt septembre de la même année : « Sera accordée à Madame Abel l’autorisation d’ouvrir à Virieu une chapelle dans laquelle la messe pourrait être dite d’une manière intermittente avec permission aux personnes de venir y assister. Le maire de Virieu devra prendre un arrêté de police locale chaque fois qu’il s’agira de célébrer un office dans la chapelle appartenant à la dame Abel ».

 

Les murs de cette chapelle sont composés d’un appareillage de cinq rangées de galets roulés, reposant sur deux rangs de briques en terre cuite. Ceci est répété plusieurs fois, l’aspect esthétique malgré la ruine avancée du bâtiment est du plus bel effet. Les briques provenaient de la fabrique de tuiles et briques Collet-Beillon du village voisin de Le pin, elles portent moulé sur leur face l’empreinte du fabricant. Les galets d’origine glacière, étaient collectés dans les terrains agricoles alentours.

 

Les galets disposés en assise régulière horizontales « en biais », où chaque niveau était monté en sens inverse de l’autre. Cette technique - très esthétique -  est toute fois peu fréquente dans la vallée de la haute Bourbre où les galets roulés sont généralement appareillé d’une manière aléatoire en quinconce. L’on trouve ce type d’appareillage généralisé dans la plaine de Bièvre.

 

Le porche d’entrée, à cintre surélevé ou pseudo gothique, a été réalisé suivant un procédé de construction nouveau pour l’époque "le béton moulé". C’est dans les années 1850 que l’ingénieur Louis Vicat inventera à Grenoble le ciment et le béton coulé.

 

Cette chapelle a bien été terminé, et son utilisation pour l’usage du culte catholique durera jusqu’au lendemain de la Première Guerre mondiale.  Les anciens du village, racontaient qu’ils y avaient fait leur communion. C’était une grande procession de communiants et de communiantes en blanc, qui gravissaient la colline par un double sentier taillé dans la pente. Il est encore  possible d’apercevoir cet enchevêtrement de sentiers avec les effets de soleil ou lorsque le terrain est recouvert de neige. L’on peu alors discerner deux sentiers taillés dans la côte partant chacun à un angle du terrain et se croisant en son milieu pour aller se rejoindre à nouveau devant le porche d’entrée. Ces processions étaient en quelque sorte l’équivalent des « pardons » bretons.

 

La perte de la fois, les outrages du temps, et le vandalisme occasionné par les enfants aux cours des ans eurent raison de l’édifice. Mais malgré l’état de délabrement de ce lieu de ferveur religieuse, le point de vue sur le village et la vallée y est exceptionnel. Peut-être que dans le futur un riche mécène aura le coup de foudre pour ce lieu et en relèvera les ruines ?

 

Virieu_Hivers_014

Virieu_Hivers_010

 

Visuels

Précédente Accueil Suivante

Maisons de Virieu

Histoires des maisons

Ambiances

Façades, Portes et Fenêtres

Château de Virieu

Communs de Virieu

Communs de Pupetières

Halle_de_Virieu

Office du Tourisme

Mairie_de Virieu

Maison_Adolphe Pegoud

Maison_Annequin

Maison_Apprin

Atelier du Galochier

Maison du Galochier

Maison Billon du Plan

Maison Blanc

Maison de la Carrière

La Chapelle

Maison du Cinéma

Maison Conserves d'Oeufs

Maison de la Croix Loraine

Maison de l'École Ménagère

Maison Elysé Delphin

Emballage de Fromage

Maison de l'Épicerie

Maison de la Fonderie

Maison de l'Hôpital Militaire

Maison de l'Hospice

Maison de l'Hôtel Colomb

Maison de Jongkind

Maison de la Maternité

Maison de Passage Sncf

Maison Pierre Giacomino

Maison Réfugiés Bois

Maison Réfugiés Papazian

Maison Repos Ouvrières

Maison Rivat

Maison de la Sucrerie

Maison Vachon de Belmont

Scierie de Virieu

Tour Laiterie de Panissage

   

 

Haut de page

Copyright © Louis Fournier - Tous droits réservés | Mentions légales | Plan de site | Crédits | FAQ | Contact | Webdesign