Louis Fournier présente
Virieu en Dauphiné

 

Accueil Journal de Bord...

Virieu en Dauphiné Accès

Les Artistes Les Livres

Virieu en Cartes-postales

Histoire de nos maisons

Galoches (Lieu de mémoire)

Commerces anciens

Orgue dans l'église

Place du Trêve

Distillerie

Château de Virieu

Château de Pupetières

Vidéos Liens Divers

Galeries des Visuels

Revue de Presse

Contact Livre d'Or

 

 

 

Halle_de_Virieu

La Halle de Virieu

Nos maisons ont une histoire...

 

Un fracas d’enfer. Grand branle-bas dans le village de Virieu ce samedi 17 août 1793, la halle de Virieu vient de s’écrouler. Il faut dire qu’elle était très vieille cette  halle, on n’en connaissait même pas la date de construction. Peut être bien au XVème siècle. Les évènements révolutionnaires ayant tourmenté les finances, il y a bien longtemps que l’on ne se souciait plus de son entretien.

 

C’est le 26 août suivant que les gravats seront vendus aux enchères publiques. La période post-révolutionnaire, puis les guerres napoléoniennes ruinant l’économie du pays, la commune n’aura pas les moyens de reconstruire ce bâtiment, pourtant  indispensable. Son absence fera grandement tort aux foires et occasionnera même la ruine du marché qui s’y tenait.

 

Au cours de l’année 1815, les travaux de reconstruction se réalisèrent, le Marquis de Langon, propriétaire du château de Virieu, souscrira pour la somme de 300 francs, Madame de Gouteron pour la même somme, Le maire, les deux notaires, les boulangers, au total vingt six personnes souscriront. Même les deux francs produits par la vente de l’arbre de la Liberté planté en 1792 lui seront consacrés. On ignore à ce jour pour quelle raison la halle fut reconstruite avec quatorze piliers, deux supplémentaires ayant été rajoutés sur sa largeur. Celle-ci devait être à l’origine d’une seule portée.

 

En 1886, la mairie située à l’angle de la rue du château et de la rue de la Halle, se trouvant dans un état de délabrement avancé, le maire proposera l’idée d’une construction en lieu et place de la halle, d’un édifice soutenu par des colonnades. Plus contesté fut le projet, en 1903, d’abriter la station d’étalons sous les halles. Projet heureusement abandonné.

 

Le 17 avril 1893, le marché qui siégeait sous la halle est déplacé sur la nouvelle place de l’église ; suivront les foires du 20 avril, du 4 juin et de la Saint Catherine. Actuellement la halle sert de lieu d’animation culturelle et de collecte des noix ramassées dans la vallée de la Bourbre à l’occasion de la foire de la Sainte Catherine vers le 26 novembre.

 

Halle_Virieu_001

Halle_Virieu_002

Halle_Virieu_005

Halle_Virieu_007

Halle_Virieu_003

 

Visuels

Précédente Accueil Suivante

Maisons de Virieu

Histoires des maisons

Ambiances

Façades, Portes et Fenêtres

Château de Virieu

Communs de Virieu

Communs de Pupetières

Halle_de_Virieu

Office du Tourisme

Mairie_de Virieu

Maison_Adolphe Pegoud

Maison_Annequin

Maison_Apprin

Atelier du Galochier

Maison du Galochier

Maison Billon du Plan

Maison Blanc

Maison de la Carrière

La Chapelle

Maison du Cinéma

Maison Conserves d'Oeufs

Maison de la Croix Loraine

Maison de l'École Ménagère

Maison Elysé Delphin

Emballage de Fromage

Maison de l'Épicerie

Maison de la Fonderie

Maison de l'Hôpital Militaire

Maison de l'Hospice

Maison de l'Hôtel Colomb

Maison de Jongkind

Maison de la Maternité

Maison de Passage Sncf

Maison Pierre Giacomino

Maison Réfugiés Bois

Maison Réfugiés Papazian

Maison Repos Ouvrières

Maison Rivat

Maison de la Sucrerie

Maison Vachon de Belmont

Scierie de Virieu

Tour Laiterie de Panissage

   

 

Haut de page

Copyright © Louis Fournier - Tous droits réservés | Mentions légales | Plan de site | Crédits | FAQ | Contact | Webdesign